Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 17:51


 L'été de tous les festivals, souvent de la "musique avant toute chose" pour rendre plus belle la fête.
   Les notes nous  ont réjouis ou émus aux larmes quand les artistes ont déployé leurs talents.
 Alors pour ce mois d'août, voici la petite musique verlainienne en hommage à ces doigts  aux pouvoirs étranges :

                 " Le piano que baise une main frêle"

                                               (PETRUS BOREL)

                                        Son joyeux, importun, d'un clavecin sonore.

                 Le piano que baise une main frêle
            Luit dans le soir rose et gris vaguement,
            Tandis qu'avec un très léger bruit d'aile
            Un air bien vieux, bien faible et bien charmant
            Rôde discret, apeuré quasiment,
            Par le boudoir longtemps parfumé d'Elle.

            Qu'est-ce que c'est que ce berceau soudain
            Qui lentement dorlote mon pauvre être?
            Que voudrais-tu de moi, doux Chant badin?
            Qu'as-tu voulu, fin refrain incertain
            Qui va tantôt mourir vers la fenêtre
            Ouverte un peu sur le petit jardin?

          
                             
Paul Verlaine-   Romances sans paroles.
                                          "
Ariettes oubliées",V

  Voici une version musicale contemporaine (1997) de cette Ariette, dénichée sur You Tube, création de Julien Joubert et interprétée par un choeur aux voix  que Verlaine n'aurait sans doute pas désavouées... Sensible et émouvant moment poétique!
   
  


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article

commentaires

katheline 27/08/2013 08:02


magnifique !!! j'en ai la chair de poule ... merci

Mimi des Plaisirs 09/09/2013 19:32



Avec retard, mais sincèrement, merci pour ce cri du coeur.
 Amicalement à toi. Mimi



Etienne 24/08/2013 09:15


Chère Mimi,


Quelle belle reprise de vos jeudis poétiques! Un texte que je n'avais pas remarqué dans l'oeuvre et pourtant que de délicatesse, quelle versification superbe pour évoquer le pouvoir de
l'interprétation musicale, instant éphémère, fragile, et qui laisse la sensation douloureuse du never more, à l'image des notes qui s'envolent à jamais par la fenêtre ouverte... Quel art fragile!


J'ai aussi adoré, ,comme vous,la création de Julien Joubert et les voix sublimes du Choeur qui m'ont donné un aperçu de l'effet que doit produire votre propre Choeur...


Merci, une fois de plus, pour ces trouvailles et à jeudi prochain, avec grand plaisir, si vous avez fait votre "rentrée"...


Bien amicalement, Etienne.


 

Coccinelle 23/08/2013 00:47


Merci Mimi pour ce joli moment ; passe de belles journées à la campagne 

Mimi des Plaisirs 23/08/2013 17:58



Coucou Coccinelle!
Nous revoici après presqu'un mois sans...
Et comme il se doit, j'ai repris avec la poésie et la musique!
 Je suis contente que cela t'ait plu.
Bises .
Je t'envoie un mail



flipperine 22/08/2013 23:36


un joli poème sur un beau piano

Mimi des Plaisirs 23/08/2013 17:51



Poésie et musique, les deux inséparables...
Merci pour ta visite et à plus!