Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 16:31

   
              La Flaque

       Terre, tu baves de la boue gluante
       Tu l'aspires, l'enlises.
       En un" râle-mourir" il tombe, sali dedans,
            Dehors.
       Son corps tremble de peur, de froid.

       Il l'aperçoit.

       Se relever, vivre pour
       L'ailleurs qui l'attire!

       Un pas déchirant le délivre
       Deux, puis trois l'élancent.

       Il la voit mieux: elle brille
       Et l'appelle.

       Ivre d'elle, alors il court,
      Titube, tombe
       Repart et
        Retombe plus lourd,
        Plus bas.

       Maintenant il rampe
       Vers sa lumière,
       Coeur d'or chaud
       Emprisonné dans l'aréole
       de son sein.
   
       Elle est là, tout près
       A portée de souffle.

       Il se couche à son côté
       Sa bouche est sur elle
       Il l'effleure d'un baiser
       Elle frémit et s'entr'ouvre
       Sous sa caresse.
       En elle il s'enfouit.
  

       Le  soleil captif s'est déjà enfui.
      
       Noces noires.

                         MdP (8-11-2013)    
 
       
    Sur le thème de" La Flaque", proposé pour ce "jeudi en poésie" link, j'ai écrit ce poème en hommage aux soldats des tranchées , nos grands-parents ou arrières-grands parents morts dans les tranchées .
 
 
     
     

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article

commentaires

El Julí 19/11/2013 21:29


Quand on sait écrire aussi bien que cela, il est bien dommage de ne pas se permettre de le faire plus souvent. Félicitations !

Mimi des Plaisirs 26/11/2013 18:08



Je suis sincèrement touchée, El Juli , mais ce n'est pas toujours aisé de franchir le pas!
 Bises.



tipanda 13/11/2013 22:45


Et tu oses présenter un tel poème à Fil de soie ? C'est un scandale !

Nounedeb 09/11/2013 14:36


Magnifique poème plein de compassion.

Etienne 09/11/2013 09:23


Chère Mimi,


Ce poème sensible et fort est impressionnant par la force de ses images, sa construction poétique et l'idée qui le dirige: j'ai été bouleversé par ce poème, l'un des rares que vous écrivez et
l'on sent la force qui vous l'a dictée.


  Loin du thème traditionnel des jeux enfantins auxquels elle est intimement, pour chacun de nous associée, et sans doute à cause de cette résonnance dans l'imaginaire, la flaque est ici
engluement, avec tous les cauchemars d'un mauvais rêve de ceux qui nous laissent épuisés au petit matin et la construction par petites strophes inégales, le présent utilisé, renforce, par cette
dramaturgie, le tragique de cette situation, dans une illusoire tentative d'é&chapper à son destin...


Et la sensualité de la fin du poème, tout en frémissement , rend encore plus terrible ces "noces noires" !


  Oui, vraiment, j'ai beaucoup aimé...


  A jeudi poétique prochain, Etienne.

flipperine 08/11/2013 23:31


ils ont la vie dure, il fallait être au front par tous les tps et certains ne sont jamais revenus, des familles à jamais brisées